J’ai testé un cours de cuisine thaï à… Mulhouse !

4 mai 2017, In: France, Voyages

Lieu: MulhouseFrance

0

À peine revenu de Thaïlande et voilà que la gastronomie du Pays du Sourire me manque déjà. Après un mois passé au pays des tuk-tuks, je suis devenu accro aux Pad Thai, Curry Vert, Morning Glory et autres réjouissances culinaires thaïlandaises ! De retour chez moi à Mulhouse, le manque se fait vite sentir et c’est avec résignation que je m’apprête à soigner cette nouvelle addiction. Dur, dur ! La vie sans piment ? Non merci… Mon bronzage s’estompe mais mon envie de petits plats thaïlandais demeure. Alleluia : c’est à ce moment que je reçois une invitation pour tester un cours de cuisine thaï à Mulhouse. Mon sauveur ? Un certain PUM…

Allez, c’est parti, le tablier en place, on coupe les oignons, on fait sauter le poulet et on ne lésine pas sur le curry ! Récit d’une expérience culinaire, dans le froid glacial de l’Alsace. Et oui, le rendez-vous est pris un jeudi soir en plein hiver… mais ce n’est pas pour autant que la soirée ne va pas être très (très) HOT. Attendez un peu de nous voir en action avec nos beaux tabliers… et de transpirer à grosse gouttes après avoir croqué dans un piment!

cours-de-cuisine-thailandaise-mulhouse

Mais qui est donc PUM ?

PUM, ce fut ma cantine pendant des années… Attention, pas la cantine du lycée dans laquelle on est contraint de se rendre tous les jours mais plutôt la cantine dans laquelle on aime aller le plus souvent possible parce qu’on l’aime bien et qu’elle est située juste à côté de chez nous. Dans les assiettes, pas de plats locaux mais des mets aux saveurs exotiques. PUM, c’est un restaurant… thaïlandais !

Puis, j’ai déménagé… Loin des papilles, loin du coeur ! Alors cette invitation tombe à pique : c’est l’occasion de retourner chez Pum, de renouer avec mes amours culinaires et de faire plus ample connaissance avec ceux que j’apercevais en cuisine.

PUM, ce n’est pas qu’une simple enseigne… C’est aussi et surtout le prénom d’une cuisinière thaïlandaise hors pair qui a eu envie de partager les recettes traditionnelles de sa grand-mère avec nous, les Mulhousiens. Je la voyais souvent derrière les fourneaux, avec un wok à la main. C’est elle qui a élaboré la carte du restaurant avec toujours la même philosophie : « faire simple, utiliser le naturel, créer la beauté ».

Mais ce soir, ce ne sera pas PUM qui animera le cours de cuisine mais Francis Flicker, l’un de ses disciples. C’est un peu grâce à cet ancien ingénieur que les recettes de la jeune femme ont été importées dans notre (beau) pays. En déplacement professionnel en Thaïlande, Francis est tombé sous le charme du royaume de Siam, de ses habitants et de sa gastronomie pleine de saveurs.

francis-flicker

Sa rencontre avec PUM fut décisive. C’est elle qui l’a initié à la cuisine thaïlandaise. Le voilà devenu maître en la matière… Les restaurants PUM sont nés ! Il y en a à Mulhouse, Wittelsheim, Besançon, Koh Phi Phi, Phuket et Manchester.

Apprendre à cuisiner thaïlandais… on y vient !

Assez discuté… Passons à l’action (même si je dois dire que j’excelle plus dans l’art de faire la conversation que dans celui de faire la cuisine…). Autour du plan de travail, d’autres blogueurs de la région (Nathalie, Pierre et Geoffroy de MyMulhouse et Julie de JuLifeStyle) et bien évidemment, Francis, notre maître de cérémonie. Tous ensemble, nous allons concocter un repas (plus que) complet : entrées, plats, dessert (vous aurez remarqué l’utilisation du pluriel).

Mais avant, c’est l’heure de l’APERO. Nous retroussons nos manches et guidés par le chef, nous nous attelons à la préparation d’une délicieuse pâte de poulet pour y tremper nos bâtons de légumes, le Pum’s Lazy Dip. Un délice. C’est cette cuisine « paresse » (lazy) inventée par PUM que Francis veut nous apprendre (et perso, cela me va bien car j’avoue être très paresseux quand il s’agit de cuisiner).

cuisine-thailandaise-mulhouse

Bref, apprendre à cuisiner sans se prendre la tête, c’est le mot d’ordre de cette soirée. Les entrées et les plats se succèdent. Boeuf au piment, Poulet satay, Curry vert au poulet, Légumes sautés dans la sauce aigre douce aux crevettes… Nous mettons tous la main à la pâte (de curry) dans la joie et la bonne humeur !

apprendre-cuisine-thai

Quels ustensiles de cuisine utiliser ? Quels ingrédients sélectionner ? Où les trouver ? Quelles sont ces fameuses sauces thaïlandaises ? Comment réaliser les pâtes de curry (vert et rouge) ? Ce n’est pas uniquement un cours de cuisine, c’est une véritable immersion dans ce que la Thaïlande fait de meilleur !

Attention : croquer dans un piment rouge n’est pas une bonne idée… J’ai testé et je ne vous le recommande pas (mais vraiment pas du tout) !

Entre les plats, Francis ne manque pas d’anecdotes sur la Thaïlande… Histoire de voyager avec lui dans ce pays qu’il aime tant. Ce soir, on parle gastronomie mais pas que… C’est toute la culture thaïlandaise qui se dévoile à nous, à des milliers de kilomètres de Bangkok ! J’ai même appris à dire mon nom en Thaïlandais… mais ne me demandez pas de le répéter. J’en suis incapable !

Et les recettes de cuisine ?

J’ai TOUT mangé avec un grand sérieux mais est-ce que je serais capable de reproduire à mon tour toutes ces bonnes recettes (et donc vous divulguer tous les secrets de PUM) ? J’ai encore besoin d’un petit peu de pratique… Pourtant je n’en suis pas à mon premier coup d’essai. J’en suis même à mon troisième cours de cuisine thaïlandaise. C’est à Bangkok que j’ai effectué les deux premiers et je pense qu’il m’en faudra encore quelques uns… Pour devenir un pro (je suis un piètre cuisinier) ! Un jour viendra (promis)… Mes amis et ma famille désespèrent d’être invités un jour pour un repas 100% thaïlandais. Gardez espoir ! 🙂

Bref, je ne suis pas devenu un expert de la cuisine thaï (en même temps, je partais de tellement loin) mais je peux me targuer d’être un nouveau disciple de PUM, sur la bonne voie pour (un jour) devenir moi aussi maître en la matière. Affaire à suivre…

En attendant, j’ai passé un moment emprunt de convivialité et d’échanges, un aller-retour Mulhouse-Bangkok en une soirée… Me voilà requinqué pour affronter la fin de l’hiver. Que demander de mieux ?

Et pour les recettes ? Venez participer à ce cours de cuisine et partez en voyage, à deux pas de chez vous.

Où trouver un cours de cuisine thaïlandaise à Mulhouse ?

Chez PUM pardi ! Voici une petite carte pour être sûr de ne pas vous perdre (dans les rues de Mulhouse) :

Adresse : 7 rue du Mittelbach 68100 MULHOUSE. Pour réserver : 03 89 46 05 56

Informations pratiques :

Ce cours de cuisine (celui que je viens de vous décrire) est organisé pour les particuliers mais aussi pour les entreprises, à partir de 8 personnes. Les prix varient selon le nombre de participants. En gros, comptez 40 euros par personne. Toutes les informations et d’autres options sur www.pumthaifoodchain.fr/school/

 

Partagez :
    There are no comments yet. Be the first to comment.

    Leave a Comment

    Philippe

    Blogueur majeur et journaliste vacciné. Ceci est mon panneau d’affichage libre. Posters de voyage, billets d’humeur et post-it en tout genre.

    Suivez-moi

    RSS
    Facebook
    Twitter
    YOUTUBE
    INSTAGRAM