Voyage en Birmanie : lac Inle

A savoir :
- le lac se situe à près de 900 mètres d’altitude
- c’est l’une des destinations touristiques majeures du pays (en gros, trop de touristes !)
- les pêcheurs sur le lac sont de vrais équilibristes !
- difficile de sortir des sentiers (canaux) battus !
- l’entrée dans la zone du lac coûte 10 dollars/10 euros
- voyager en bus VIP, c’est tellement mieux et seulement 2 ou 3 dollars plus cher (pour un retour à Mandalay)



A voir/à faire :
- visiter les maisons de bois et de bambous sur pilotis
- essayer de vous perdre d’une manière ou d’une autre (pas évident avec les guides)
- les ateliers de tissage ou de fabrication de bijoux
- essayer le massage birman (très original)

Où dormir :
- pas sur le lac si vous avez un budget restreint !

Voyage en Birmanie : trekking de Kalaw au lac Inle, la fin !

A savoir :
- un trek entre Kalaw et le lac Inle vous permettra de découvrir les différentes formes d’agriculture du pays (pas de machine ici !)
- les oranges, le thé vert, les piments, le riz, les haricots, vous mangerez/boirez tout ce que vous trouverez sur votre chemin
- un plat birman est composé de plein de plats différents… Le haricot sous toutes ses formes !

A voir/à faire :
- marcher et encore marcher … Et oui, c’est un trekking !!!
- gouter le rhum local … Ou pas ! (c’est la boisson alcoolisée la moins chère)
- faire un trek dans les montagnes pour se rendre au lac Inle (de plus en plus touristique)
- découvrir les environs

Où dormir :
- chez l’habitant dans une maison en bambou !

Voyage en Birmanie : trekking de Kalaw au lac Inle

A savoir :
- la ville Kalaw est située à 1300 mètres d’altitude
- la nuit, les températures sont froides, environ 0 degré !
- c’est le point de départ de nombreux treks : nous avons choisi l’agence Ever Smile Trekking

A voir/à faire :
- le marché
- acheter des habits en laine tricotés à la main
- faire un trek dans les montagnes pour se rendre au lac Inle (de plus en plus touristique)
- découvrir les environs

Où dormir ? :
- Pine Land Inn : un hôtel bon marché avec un super petit déjeuner (16 dollars la nuit)

Voyage en Birmanie : la vie à Bagan

A savoir :
- l’économie de la Birmanie est essentiellement agricole
- 89 % de la population est bouddhiste
- les offrandes aux moins se déroulent tôt le matin

A voir/à faire :
- le marché (même si ce n’est pas le plus authentique du pays)
- se rendre dans les villages autour de Bagan à vélo
- découvrir leur mode de vie et l’artisanat local
- se lever tôt pour voir l’offrande aux moines
- pour ceux qui ont un gros budget, le survol du site de Bagan en Montgolfière doit être extraordinaire

Voyage en Birmanie : les temples de Bagan

A savoir :
- il faut payer 15 euros ou 15 dollars à votre arrivée à Bagan
- attention aux serpents qui pour certains peuvent être très dangereux (nous n’en avons pas vu)
- il est possible d’escalader les pagodes et les temples pour observer le coucher du soleil
- prendre le vélo est une bonne idée pour sortir des sentiers battus
- attention, la nuit tombe très tôt (17 heures 30)

A voir/à faire :
- les temples, les pagodes et encore les temples (il y en a plus de 2000)
- assister à un coucher de soleil
- les plus gros temples ne sont pas les plus beaux (à mes yeux)
- faire du shopping à base de bambou (tout est à base de bambou en Birmanie)

Où dormir :
- Bagan Umbre Hotel : un peu cher car dispose d’une piscine (très appréciable) mais très bien situé

Voyage en Birmanie : de Mandalay à Bagan en bateau

A savoir :


- dans certaines régions du pays, un traitement anti-paludisme est à prévoir (je n’en ai pas fait l’usage)

- ne jamais avoir d’impératif après un voyage en train, bus ou bateau

- un bateau, train ou bus « rapide » peut-être très lent

- le trajet Mandalay-Bagan en bateau coûte 40 dollars avec la compagnie Shwe Keunnery



A voir/à faire :

- le fleuve Irrawaddy

- jouer au Yahtzee

- attendre que le temps passe

- potasser les guides de voyage qui ne sont plus à jour

Voyage en Birmanie : Mandalay à vélo

A savoir :

- la Birmanie s’appelle désormais le Myanmar

- sortez couvert dans tous les lieux religieux

- prendre des photos ou filmer sur un site touristique se paye !

- la Mandalay béer est beaucoup plus forte et moins cher que la Myanmar béer


A voir/à faire :

- se balader et se perdre à vélo dans les rues

- prendre une bière dans l’un des « bars » de la ville

- visiter le temple Ananda

- aller voir un spectacle des « Moustache Brothers » (avec des bouchons d’oreille tant le volume est au maximum)

- se promener au coucher du soleil sur les bords du fleuve Irrawaddy

- manger un BBQ ou une soupe sur le trottoir

Voyage en Birmanie : l’arrivée à Mandalay

A savoir :
- vous pouvez arriver directement de Bangkok à Mandalay avec AirAsia. Une navette vous conduira gratuitement au centre ville
- des distributeurs fleurissent un petit peu partout dans le pays et acceptent les cartes internationales
- les euros sont désormais échangeables
- les coupures d’euros ou de dollars doivent être neuves (sinon pas acceptées)
- la monnaie est le kyat

A voir :
- la colline de Mandalay au coucher de soleil

Où dormir :
- Royal Guest House : bon rapport qualité/prix (attention, certaines chambres donnent sur un mur !)

 

La Suisse à l’italienne

Ah la Suisse italienne
Imaginez un chalet typique des Alpes helvètes aux accents méditerranéens, un palmier devant une construction en bois ou en pierres…
Pendant toute notre semaine de voyage, nous naviguons entre la rigueur suisse et la chaleur de la vie à l’italienne, entre la nature brute des montagnes et la douceur de l’eau des rivières ! A découvrir en vidéo :

De l’eau qui ne cesse de nous accompagner … D’ailleurs, les Suisses ne manquent pas de le répéter, avec près de 1500 lacs, leur pays est la « fontaine de l’Europe » ! Ainsi, d’une fontaine à l’autre, d’une baignade à une randonnée, nous découvrons les trésors cachés des vallées de Versazca, de Maggia et d’Osornone, des gorges splendides avec des eaux glaciales d’une couleur à chaque fois différente.

Du lac Majeur, au lac de Lugano, nous visitons aussi villes et villages qui vivent au rythme de l’eau. Quel plaisir de venir en bateau dans un restaurant de Melide en s’amarrant au ponton de la terrasse ! A Locarno, sur la place principale, un écran de cinéma digne des plus belles salles de cinéma. La ville suisse accueille chaque année son festival du film.

Nature, culture, la suisse italienne est surprenante … Une destination très agréable ! Seul bémol pour nous les touristes français, le prix de la vie sur place. C’est pourquoi d’ailleurs nous avons opté pour l’option camping (qui reste quand même très chère !). Quelques bonnes adresses :

- le camping Lago Maggiore de Tenero (67 CHF pour deux personnes, une tente et une voiture). Les plus : une vue magnifique sur le lac Majeur et un personnel très sympa !

- le camping Zandone (45 CHF pour deux personnes, une tente et une voiture.) Les plus : la rivière et la nature environnante !

Free Turquey

Nous rêvions d’Istanbul depuis des années …
Cette ville à cheval sur deux continents, l’Europe et l’Asie, appelée autrefois Byzance ou Constantinople, nous intriguait au plus haut point.

A notre arrivée sur place, nous découvrons une ville entre modernité et traditions.

D’ailleurs, la capitale turque est le théâtre de manifestations. Des opposants à un projet d’urbanisme occupent la place Taksim. Ils défendent l’un des derniers espaces verts de ce quartier… Quelques arbres qui cachent un malaise beaucoup plus profond.

DSC_0492

Ils sont nombreux à dénoncer l’intransigeance et l’autoritarisme d’un gouvernement et surtout de son leader conservateur, le premier ministre Recep Tayyip Erdogan et son Parti de la justice et du développement (AKP), issu de la mouvance islamiste.

DSC_0511

Plusieurs de ses lois sont controversées et inquiètent les milieux laïcs. La consommation d’alcool, les réseaux sociaux et les manifestants eux-mêmes sont dans la ligne de mire de l’inflexible ministre.

Le samedi 15 juin, Erdogan ordonne l’évacuation de la place Taksim et ses partisans manifestent dès le lendemain pour le soutenir. Des bateaux sont affrétés gratuitement pour leur permettre d’accéder à la rive européenne alors que les métros sont fermés pour éviter aux protestataires de contre-manifester. Des scènes surréalistes où la population turque semble bien divisée…

Notre séjour touristique prend ainsi une autre tournure, une tournure engagée ! Après de nombreuses conversations très intenses et surtout suite à des rencontres extraordinaires, nous n’avons plus aucun doute ! Notre cœur est du côté de la liberté, celle acquise par ce peuple il n’y a pas si longtemps et qu’il faut aujourd’hui continuer à défendre.

Keep fighting for your rights, FREE TURQUEY !

DSC_0806