Le nudisme dans les rues de San Francisco

6 juillet 2016, In: Amérique du Nord, San Francisco, Voyages

Lieu: SFÉtats-Unis

0

Un air de liberté souffle sur la ville de San Francisco… Vous y verrez / ferez des choses que vous ne verrez / ferez pas ailleurs aux États-Unis. Alcool, drogue, sexe, nudisme, l’Amérique puritaine que nous connaissons outre-Atlantique semble ici bien dévergondée. «Beaucoup moins qu’avant» diront certains mais toujours beaucoup plus que dans les autres villes des États-Unis.

Papa, maman, ne vous inquiétez pas, j’ai gardé ma pudeur bien française et j’ai toujours respecté la loi californienne (à deux ou trois exceptions près). Surtout, je suis toujours sorti couvert contrairement à ceux dont je vous parle aujourd’hui : les adeptes du nudisme urbain.

Attention : article interdit au moins de 18 ans !

San Francisco : une ville naturiste ?

Dans les rues de San Francisco, il n’est pas rare de croiser des personnes plus ou moins jeunes dans leur plus simple appareil. Cela fait tout drôle la première fois. Au détour d’une rue, une paire de fesses :

« Hey, how is it going ? As-tu oublié de t’habiller ce matin ? »

nudite-san-francisco

Heureusement, on m’avait prévenu :

« Attends-toi à croiser des gens nus comme des vers ! » me disait une Française rencontrée à mon arrivée à San Francisco.

Oui, ici, les gens se promènent à poil ! Enfin pas tout à fait. À y regarder de plus près (enfin pas trop quand même), les hommes (plus nombreux que les femmes) ne sont pas complètement nus. Une chaussette (qui semble avoir été tricotée pour l’occasion) fait office de cache-sexe.

Une chaussette en guise de feuille de vigne

Imaginez le tableau ? Vous marchez dans la rue et tout à coup, un monsieur (presque) tout nu vous dépasse comme si de rien n’était. Cette apparition (bien réelle) est au départ quelque peu gênante :

« Je n’ai rien vu. Je ne regarde pas. Mais quand même… Vous vous rendez compte ? Ce n’est pas une tenue appropriée ! »

Au fur et à mesure de ces rencontres fortuites, la gêne disparaît et l’effet de surprise s’atténue.

« Hi man, nice sock today ! »

C’est avec un naturel déconcertant que ces habitants de San Francisco pratiquent le naturisme en pleine ville ! La bonne chaussette avec les bonnes chaussures et les bons accessoires.

homme-nu-san-francisco

Mais pourquoi la chaussette ? C’est la question qu’on se pose tous !

J’avoue. Je n’ai pas osé m’adresser directement aux principaux intéressés mais j’ai quand même mené mon enquête.

Les nudistes de San Francisco en péril (ou pas) !

Sa balader complètement nu dans les rues de San Francisco, c’est une vieille coutume ! Pourtant, fin novembre 2012, une nouvelle loi voit le jour et interdit à toute personne de se promener à poil. Bref, les nudistes doivent aller se rhabiller. Ils crient au scandale et dénoncent une atteinte à la liberté.

loi-nudite-san-francisco

« Nudity is not a crime », 2013, San Francisco, crédit photo : SFWheelchair sous licence CC BY-SA 3.0

Vous vous rendez compte, ils peuvent désormais être coupables d’atteinte à la pudeur ! Je dois avouer que la mienne (de pudeur) a de temps en temps été atteinte (on en parle de la France puritaine ?).

Mais le nudiste ne se laisse pas faire aussi facilement… « Nudity is not a crime » dit-il. Pour continuer à jouir pleinement de sa liberté d’expression corporelle, il porte désormais une chaussette en guide de cache-sexe (la feuille de vigne des temps modernes). Malin ! (Il n’est plus tout à fait nu et il respecte donc la loi)

Des événements poilants !

Une chaussette que le nudiste a le droit de faire tomber plusieurs fois par an pour célébrer certaines festivités de la ville de San Francisco : la Gay Pride, la course Bay to Breaker et la Folsom Street Fair (fête des fétichistes du cuir) ! Et oui, ces journées sont exonérées de l’obligation de porter des vêtements !

san-francisco-nudisme

World Naked Bike Ride, 2011, San Francisco, crédit photo : Crotchsplay sous licence CC BY-SA 2.0

Mesdemoiselles, sachez que vous avez toujours le droit de vous balader seins nus avec ou sans cache-tétons.

Je vous le disais, il règne comme un air de liberté dans les rues de San Francisco… Une liberté symbolisée par un bout de tissu. Oui, à la chaussette militante !

 

Partagez :
    There are no comments yet. Be the first to comment.

    Leave a Comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Philippe

    Blogueur majeur et journaliste vacciné. Ceci est mon panneau d’affichage libre. Posters de voyage, billets d’humeur et post-it en tout genre.

    Suivez-moi

    RSS
    Facebook
    Twitter
    YOUTUBE
    INSTAGRAM