Rencontre avec Serge, chercheur et musicien à New York

0

Dans l’épisode 2 de Diaspora, votre nouvelle émission préférée sur les Alsaciens du bout du monde, je vous emmène à New York à la rencontre de Serge, un Alsacien aux multiples talents. Chercheur dans la prestigieuse université de Columbia et musicien dans un groupe qui commence à connaître son « petit » succès, il me fait découvrir  sa vie new-yorkaise. Ready ?

Un immense merci à Serge pour cette immersion dans sa vie, très loin de son Alsace natale… Pour voir l’émission Diaspora ON TV, c’est tous les vendredis à 19h45 sur Alsace20 !

Au fait, elles sont comment les fêtes étudiantes de l’université de Columbia ?

Quand on pense aux fêtes étudiantes des universités américaines, on imagine vite une grande piscine, des étudiants et des étudiantes gonflés aux hormones en (très) petite tenue et des jeux d’alcool dans des gobelets. Le tout ambiance SPRING BREAK. Alors Serge, est-ce qu’on regarde trop la TV ?

Sa réponse est surprenante. D’après son expérience, les étudiants de Lyon et de Strasbourg (deux villes où il a étudié) sont plus fêtards que ceux de Columbia. C’est tout un mythe qui s’écroule ! Ici, dans cette université située dans le nord de Manhattan, on garderait plus son sérieux que dans les autres universités ? (ou alors Serge ne m’a pas tout raconté sachant que ses parents allaient voir la vidéo hi hi)

Ce qui est sûr, c’est que Columbia est l’une des universités les plus sélectives et prestigieuses au monde (rien que ça !). Une véritable usine à matière grise ! Ainsi, pour garder son rang d’étudiant brillant, impossible de faire la fête tous les soirs. Mais Serge profite quand même de ce que la ville de New York a à offrir… Surtout en matière de musique !

Et si Serge devenait une star ?

Lauren le dit dans la vidéo : quand les membres du groupe Beecher’s Fault scandent le nom de Serge sur scène, les foules se déchaînent !

Plus sérieusement, le groupe est en train de se faire connaître sur la scène musicale new-yorkaise. Leurs sonorités folk rock et synth pop font mouche !

Les 5 membres du groupe se produisent dans des salles de plus en plus grandes et ont été sélectionnés dans le cadre d’un concours qui regroupe les 25 meilleurs artistes américains. Wouah !

J’adore leur musique que je vous invite à découvrir sur leur site Internet. Le morceau joué dans la vidéo s’intitule : MatchStick Kings

Pourquoi le groupe s’appelle-t-il Beecher’s Fault ? Beecher, c’est un ami commun des membres du groupe… Il est très maladroit et a commis une (grosse) erreur (qui restera secrète)… Le nom du groupe est trouvé : c’est la faute de Beecher !

Bref, comme je le disais en introduction, Serge a de multiples talents. Que ce soit en chimie ou en musique, il brillera !

Les coulisses du tournage

Ce qui n’est pas simple dans la réalisation de cette série-documentaire sur les Alsaciens expatriés, ce sont les demandes d’autorisation de tournage. Vous pensez bien qu’il en faut une pour tourner dans l’enceinte de la célèbre université de Columbia !

Heureusement, j’ai bien fait mon travail et j’ai appelé l’université de Columbia (avec le meilleur accent possible) deux semaines avant ma venue à New York. Quelques mails plus tard, j’obtenais un papier officiel de l’université m’autorisant à filmer. Fierté !

Sauf que le jour J, un vigile, pas très coopératif (le sont-ils parfois ?) me dit : « je n’ai pas été prévenu et ce papier n’a rien d’officiel ! ». Euh, oui, j’aurais pu m’amuser à photoshoper un faux document… Mais non !

Malgré ma determination et de nombreuses preuves numériques à l’appui, il n’en démord pas. FUCK (j’en envie de dire). On annule le tournage ? Non, on pénètre dans l’enceinte de l’université et je filme comme si j’étais un touriste (je tourne les vidéos avec un appareil photo Reflex) !

Conclusion : pourquoi perdre du temps à demander des autorisations de tournage ?

Vous aussi, vous êtes Alsacien(ne) et vous vivez à l’étranger ?

I need you / j’ai besoin de vous / (Et en Alsacien, ça donne quoi ?). N’hésitez pas à me contacter : philippe(at)vatebalader(point)fr

Vous avez aimé l’épisode 2 ? Pourquoi ne pas regarder l’épisode précédent, celui où je rencontre un autre Philippe à Nice ?

 

Partagez :
    There are no comments yet. Be the first to comment.

    Leave a Comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Philippe

    Blogueur majeur et journaliste vacciné. Ceci est mon panneau d’affichage libre. Posters de voyage, billets d’humeur et post-it en tout genre.

    Suivez-moi

    RSS
    Facebook
    Twitter
    YOUTUBE
    INSTAGRAM