Quand une Alsacienne m’initie au pole dance à Sydney

0

C’est sûr… j’ai le physique (et la souplesse) qu’il faut pour pratiquer le pole dance… Cette semaine, je suis à Sydney et je rencontre Frédérique (allias Lybelle), une Alsacienne championne de pole dance. Elle m’initie à cette discipline et me fait découvrir sa vie australienne, avec ses hauts et ses bas.

Ne manquez pas ce nouvel épisode de Diaspora… où je donne de ma personne ! (Ce n’est pas tous les jours que je fais du hula hoop sur la plage)

Diaspora, c’est quoi ? C’est une émission sur les Alsaciens (en maillot de bain ou pas) qui habitent aux quatre coins du monde. Un épisode est diffusé chaque vendredi à 19h45 sur Alsace20 et chaque semaine sur ce blog.

Fred ou la passion du pole dance

Cela fait plus de deux ans que Fred (pour les intimes) se consacre pleinement au pole dance. Elle s’entraîne 4 à 5 fois par semaine et participe à de nombreuses compétitions. Son petit truc à elle : allier le pole dance et le hula hoop ! Dernièrement, elle s’est illustrée lors de la compétition Pole Theatre World à Prague au mois d’octobre 2016. Elle est s’est hissée (et c’est le cas de le dire) en final. Sa prestation en vidéo :

Pour le moment, elle ne peut pas encore vivre du pole dance et c’est pour cela qu’elle travaille toujours à côté (à temps partiel). Bonne nouvelle : elle vient de donner son premier cours de pole dance (et je ne parle pas du mien !). Elle espère pouvoir vivre bientôt de sa passion et rêve d’ouvrir un jour son propre studio de pole dance, hula hoop et renforcement musculaire (pour avoir un body de OUF).

N’hésitez pas à suivre son compte Instagram pour ne pas manquer une miette de ses prouesses artistiques et physiques. C’est impressionnant !

Bref, si vous êtes à Sydney et que vous voulez vous initier au pole… passez voir Fred !

Un immense merci au Bobbi’s Pole Studio pour son accueil.

Les coulisses du tournage

Après la session de pole dance, j’ai eu des courbatures pendant plusieurs jours… Un simple mouvement n’est pas si simple à effectuer ! Chapeau bas à celles (et ceux) qui pratiquent cette discipline. Il faut de sacrés bras et de sacrés abdos !

À Sydney, j’ai rencontré d’autres Alsaciens : Morgane, l’étudiante et Christophe, le créateur d’une marque de montre Alsacienne

À bientôt, ici ou ailleurs…

Partagez :
There are no comments yet. Be the first to comment.

Leave a Comment

Philippe

Blogueur majeur et journaliste vacciné. Ceci est mon panneau d’affichage libre. Posters de voyage, billets d’humeur et post-it en tout genre.

Suivez-moi

RSS
Facebook
Twitter
YOUTUBE
INSTAGRAM