Gustavo, tatoué de la liberté

17 novembre 2015, In: Espagne, Europe, Les tatoués du voyage, Voyages

Lieu: MadridEspagne

0

Lui, c’est Gustavo, un Vénézuélien de 26 ans pour qui le tatouage est synonyme de liberté. C’est à Madrid que je le rencontre. C’est au mois de février 2015 que Gustavo est venu en Espagne dans le but de poursuivre ses études d’architecture. Malheureusement, le gouvernement vénézuélien en a décidé autrement.

Il m’explique que la dictature en place n’a pas jugé son cursus scolaire comme prioritaire et lui a coupé les vivres afin de l’obliger à rentrer au Vénézuela. Il n’a plus accès à son compte en banque et vit aujourd’hui en situation irrégulière en Europe.

C’est à l’âge de 16 ans que Gustavo s’est fait tatouer pour la première fois . Depuis, de nombreux dessins indélébiles ont noirci certaines parties de son corps. Quand certains partent loin pour se faire tatouer, lui s’est fait tatouer au Vénézuela avec l’espoir de pouvoir un jour voyager librement. Une liberté symbolisée sur sa poitrine par une chouette, un oiseau pour qui les frontières n’existent pas.

chouette-tatouage

Ses espoirs ? Terminer ses études, trouver du travail, s’installer en Espagne et être libre tout simplement.

Le tatoué de la liberté, l’interview :

Celui que tu préfères ?

Je n’ai pas de tatouage préféré. Chacun a sa place, chacun a sa signification. Par exemple, sur mon bras, j’ai un visage et un masque qui représentent la dualité.

tatouage-dualite

J’ai un tatouage qui représente une fourmi robot. C’est une amie qui l’a dessinée. Elle peut s’engouffrer où bon lui semble. Il y a aussi mon crâne mexicain tatoué sur mon flanc. Un hommage à une tribu qui n’existe plus.

crane-mexicain

Celui qui t’a fait le plus souffrir ?

Sans hésitation, la chouette qui se trouve sur mon torse… Depuis que j’ai commencé à me faire tatouer, je ne peux plus m’arrêter. En un an, j’en ai fait trois ! Comme le poisson-tigre qui a rejoint la chouette sur ma poitrine.

Celui que tu regrettes ?

Je n’en regrette aucun !

Celui que tu n’as pas osé montrer à tes parents ?

Le premier que j’ai effectué à l’âge de 16 ans. Il s’agissait d’une étoile colorée. Aujourd’hui, la couleur a disparu mais l’étoile demeure. Je me suis fait tatouer le pied droit et mon frère le pied gauche. Je l’ai caché à mes parents pendant au moins trois mois avant de leur montrer.

Celui que tu rêverais d’avoir ?

Un tatouage sur la nuque… Je suis devenu accro aux tatouages !

gustavo-tatouage

Celui qui te fait voyager ?

La chouette… Elle est libre de voler et de se poser là ou elle le souhaite. Elle représente la liberté et le savoir.

 

Êtes-vous un(e) tatoué(e) du voyage ? Si oui, n’hésitez pas à me contacter pour apparaître dans cette rubrique philippe(at)vatebalader(point)fr

 

Partagez :

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Philippe

Blogueur majeur et journaliste vacciné. Ceci est mon panneau d’affichage libre. Posters de voyage, billets d’humeur et post-it en tout genre.

Suivez-moi

RSS
Facebook
Twitter
YOUTUBE
INSTAGRAM