Quartier de Lavapiés : comme dans les films de Pedro Almodovar

17 mai 2016, In: Espagne, Europe, Vidéos, Voyages

Lieu: MadridEspagne

0

Carte postale urbaine du quartier de Lavapiés à Madrid, un « barrio » à découvrir lors de votre citybreak dans la capitale espagnole. Populaire et cosmopolite, il offre un condensé de l’Espagne toute entière. Visite de ce quartier qui attire de plus en plus les jeunes, les artistes et les gays, un récit de voyage hors des sentiers battus. 

Découvrir Lavapiés : le quartier cosmopolite et populaire de Madrid

Je viens d’arriver à Madrid. J’ai un énorme sac à dos sur le dos. Le soleil brille et pourtant les Madrilènes sont encore emmitouflés dans leur doudoune. Même les chiens ont leur manteau de laine !

decouvrir-lavapies-madrid

Avec mes bagages, mes manches courtes et mon plan de la ville, je ne peux pas me fondre dans la masse. Je suis un nouveau touriste qui débarque pour quelques jours à Madrid !

Je m’empresse de rejoindre le quartier de Lavapiès pour déposer mes affaires. C’est Ana, mon amie espagnole (ma guide pour découvrir Valence), qui m’a conseillé de séjourner dans ce « barrio ».

« Tu vas adorer. Plus de 90 nationalités différentes participent à la richesse de ce quartier qui devient de plus en plus tendance ».

Elle a raison Ana. Dans le quartier de Lavapiès, je découvre l’Espagne comme je l’ai rêvée. Les ruelles, les immeubles étroits, les balcons colorés, une douce luminosité, c’est comme si je me retrouvais au milieu d’un décor de cinéma, celui du réalisateur Pedro Almodovar. Il ne me reste plus qu’à rencontrer les protagonistes de ce film qui commence.

visite-lavapies-madridvisiter-lavapies-madrid

Calle Argumosa : les meilleurs tapas de Madrid

Je n’ai toujours pas déposé mes bagages et pourtant, je ne peux pas m’empêcher de m’installer sur l’une des nombreuses terrasses de la Calle Argumosa.

Reliant la Ronda de Atocha à la Plaza de Lavapiés, cette rue est à l’image du quartier : vivante et vibrante ! Les bars et les restaurants s’y succèdent pour le plus grand plaisir des Madrilènes. Autour de moi, du monde partout. Sur les tables, des bières et des spécialités espagnoles.

« C’est le meilleur endroit de Madrid pour faire la tournée des tapas. D’ailleurs, on surnomme cette tournée Tapapiés ! » m’explique mon voisin de table, un jeune espagnol habitué des lieux.

découvrir-lavapies-madrid

Nous discutons pendant de longues minutes. Il me parle du quartier dans lequel il vient de s’installer.

« C’est moins cher qu’ailleurs et j’aime le multiculturalisme de Lavapiés  ».

Il n’est pas le seul dans ce cas. Depuis quelques années, ils sont de plus en plus nombreux à venir vivre ici. Les jeunes, les artistes, les gays côtoient désormais les immigrés marocains, équatoriens, colombiens, chinois, bangladais qui ont façonné l’identité de ce « barrio ».

Autour des tavernes typiquement madrilènes, des cafés branchés et des restaurants indiens ont fait leur apparition. C’est sûr, il y en a pour tous les goûts !

Je dépose enfin mes affaires dans mon appartement loué pour quelques jours. Il se situe dans un Corrala, un immeuble construit autour d’un escalier intérieur. Une architecture très caractéristique de la capitale espagnole. Cerise sur le gâteau, je suis au dernier étage avec une vue magnifique sur le quartier de Lavapiés.

madrid-lavapieslavapies-madrid

Les trucs en +

– vous avez besoin de faire une pause après tous ces tapas ? Dans la Calle Argumosa se trouve un bar à chats, La Gatoteca ! L’occasion de boire une boisson chaude et de faire le plein de câlins… Pour ronronner de plaisir !

bar-chats-madrid

La Gatoteca,  Calle Argumosa, 28

Cafelito : l’une de mes adresses préférées dans le quartier de Lavapiés. Ce café, branché et feutré, est l’endroit idéal pour faire le plein de caféine et pour répondre à ses mails (le Wifi fonctionne très bien)

bon-cafe-lavapies

Cafelito, Calle Sombrerete, 20

Le Marché San Fernando de Madrid

Samedi matin. Une douce lumière inonde les ruelles. La ville semble bien calme en apparence…

Pourtant, quand on pousse les portes du marché couvert San Fernando, c’est une autre scène qui s’offre à moi. Je suis toujours dans le même film signé Pedro Almodovar mais le décor a changé.

Dans la cour centrale, des danseurs de tous âges donnent le tempo. Autour d’eux, les gens discutent, dégustent une bière artisanale et mangent des tapas. Ils débutent ou terminent leurs emplettes.

Dans leur caba, de nombreux produits frais et locaux achetés d’un stand à un autre. C’est un plaisir de déambuler dans les allées du marché et d’observer ces scènes de vie ordinaires qui s’inscriront dans ma mémoires comme d’extraordinaires souvenirs.

Des personnages de caractère se détachent de ce décor de cinéma. Il y a Cécilio Barroso et sa chemise à carreaux. Il est l’un des doyens du marché. Cela fait 40 ans qu’il officie derrière son bar ! En cuisine, sa femme prépare les meilleurs tortillas du quartier de Lavapiés. Je m’empresse de m’installer au comptoir et d’en prendre une part.

J’ai droit à un verre de vin rouge sans même le demander. Il est 11 heures, c’est l’heure de l’encas espagnol !

meilleur-tortilla-madridmarche-san-fernando-madrid

Le truc en +

Avant ou après le verre de vin rouge, prenez un café Chez Carmen. Une des fenêtres de l’établissement donne sur le marché. Vous pouvez vous y accouder ou alors vous installer confortablement à l’intérieur du café. Le patron est très sympa ! Il y a aussi une belle terrasse qui est parfaite pour parfaire son bronzage !

Carmen, Calle Embajadores, 41

La Tabacalera de Lavapiés : un lieu culturel pas comme les autres

J’ai quitté le marché en fin de matinée avec de nouvelles idées de découverte dans ma besace. Une commerçante au rire communicatif m’a donné de nombreuses bonnes adresses :

« Tu en fais ce que tu veux mais il y un endroit que tu dois absolument visiter, c’est la Tabacalera »

Me voilà devant une ancienne manufacture des tabacs transformée en lieu culturel. À l’intérieur, des oeuvres d’art ont pris possession de ce bâtiment industriel laissé à l’abandon pendant plusieurs années. Quelques rayons de soleil se faufilent par la verrière pour mettre en avant la beauté brute de cet endroit chargé d’histoire.

Aujourd’hui rénovée, la Tabacalera fait la fierté des habitants de Lavapiés. Il s’agit d’un centre social et culturel autogéré qui accueille des expositions, des débats et des projections. Tout le monde est libre de venir ici pour montrer son travail et partager ses idées ou juste observer le travail des artistes.

Je reste longtemps à contempler chaque tableau et à explorer chaque pièce de cette ancienne manufacture. Les oeuvres contemporaines semblent avoir été créées pour se marier avec les murs bruts.

tabacalera-lavapies

Un mélange qui donne une beauté particulière à ce lieu qui pourrait être le symbole d’un quartier tout entier. Depuis des années, Lavapiés vacille entre traditions et modernité. Le tout mis en lumière par d’innombrables cultures qui ne cessent de se mélanger… Pour un résultat authentique comme dans un film de Pedro Almodovar.

Le truc en +

Cours de poterie : souvenez-vous de la scène torride du film Ghost ? Quand la poterie devenait un objet du désir… Imaginez-vous revivre cette scène culte avec un bel ou une belle espagnol(e) ! Des artistes locaux organisent des cours de poteries pour transmettre leur savoir-faire. Une activité insolite à ne pas manquer ! C’est l’occasion de rencontrer des locaux (attention quand même à ne pas vous prendre pour Patrick Swayze ou Demi Moore !).

El Alfar de Lavapiés, Calle Sombrete, 18

Un aperçu du quartier de Lavapiés en vidéo ?

Cette vidéo a été réalisée dans le cadre d’un projet pour Expedia

Et toutes ces bonnes adresses à Lavapiés, cela donne quoi sur une carte ?

 

Lors de votre séjour dans la capitale espagnole, ne manquez pas de découvrir Malasaña, le quartier branché de Madrid

 

Partagez :
    There are no comments yet. Be the first to comment.

    Leave a Comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Philippe

    Blogueur majeur et journaliste vacciné. Ceci est mon panneau d’affichage libre. Posters de voyage, billets d’humeur et post-it en tout genre.

    Suivez-moi

    RSS
    Facebook
    Twitter
    YOUTUBE
    INSTAGRAM