Valence en Espagne comme un vrai Valencien (ou une vraie Valencienne) !

1 mars 2016, In: Espagne, Europe, Voyages

Lieu: ValenceEspagne

0

Jouer les touristes, le temps d’un week-end, pour visiter Valence, pourquoi pas ! Me mettre dans la peau d’un de ses habitants pour découvrir tous les trésors cachés de la ville du sud de l’Espagne, je dis OUI, c’est encore mieux !

Petit chanceux que je suis, j’ai droit à une balade faite sur mesure, imaginée par Ana, une Valencienne pure souche.

guide-valence

Cette jeune fille au sourire éclatant et à la bonne humeur communicative est une amie. Nous nous sommes rencontrés à Londres et retrouvés ensuite dans le Pays-Basque pour des vacances studieuses (oui, oui, nous sommes tous les deux blogueurs). C’est aujourd’hui chez elle, à Valence, qu’elle me reçoit.

Connaissant Ana, je ne vais pas m’ennuyer une minute ! Elle m’a concocté un beau programme : découvrir Valence de manière insolite hors des parcours touristiques habituels. Ça me va bien ! Bon, quelques incontournables, ce serait sympa aussi. Histoire d’avoir les photos !

« Tu te trouves dans la plus belle ville d’Espagne ! »

C’est comme ça qu’Ana me présente Valence. Serait-elle un peu chauvine ? Moi, je suis comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois !

C’est sous le soleil que ma visite guidée insolite démarre.  On vous emmène avec nous ?

Notre week-end à Valence hors des sentiers battus

Jour 1

Tomber amoureux au marché central de Valence

C’est ici que naissent beaucoup d’histoires d’amour ! Pourquoi ? Parce que c’est le point de rendez-vous des habitants de Valence. Ils viennent ici pour faire leurs courses, discuter et même draguer ! Résultat : au milieu des jambons et autres produits locaux, deux tourtereaux se marient !

Il faut dire que ce marché est un décor de choix. Son architecture est remarquable et ses verrières diffusent une magnifique lumière propice aux belles photos. Quand je vois le sourire d’Ana, je me dis que cet endroit tient une place importante dans le coeur des Valenciens.

marche-central-valencemariage-marche-valencia jambon-valence

Informations pratiques : Plaza Ciudad de Brujas, du lundi au samedi de 7 heures à 15 heures

Plaza del Doctor Collado : la place préférée d’Ana

« Parce que c’est beau et moins beau en même temps ! Parce que de nouveaux commerces côtoient les plus anciens. Parce que c’est l’endroit idéal pour prendre un verre au soleil. Parce que c’est comme ça ! » me dit Ana avec un air malicieux.

decouvrir-valencePlaza-del-Doctor-Collado

Le street art à Valence : il y a du monde au balcon !

Sur les murs de Valence, on respire à pleins poumons. Partout, des oeuvres street art. Des graffitis, des collages, des pochoirs et même de la broderie ! D’immenses posters recouvrent les façades défraîchies de la ville. Sur celui-ci, Rosita Amores, « pionnière du cabaret érotique au milieu des années 60 » (nous dit Wikipédia), représentée dans une poêle à paella. Délicieux !

streetart-valencia

Vous pouvez y goûter (avec les yeux) Calle Corregeria

selfie-street-artchat-streetart-valencia

Mercado de Tapineria : le marché des hispters de Valence

Ils sont partout ces hipsters. Et tant mieux ! Gastronomie, brocante, bijoux, design, vêtements, dans le Mercado de Tapineria se trouvent de nombreuses boutiques éphémères. L’endroit est idéal pour faire du shopping et rencontrer des créateurs/producteurs locaux. Le tout dans une ambiance bobo ! Le week-end, des pique-niques et des animations sont organisés. So cool.

quartier-branché-valence

Informations pratiques : Carrer de la Tapineria, du lundi au dimanche, de 9,30 heures à 23 heures. Ce quartier, c’est un petit peu un condensé du quartier hipsters de Williamsburg !

Bain de soleil sur la Plaça de Lope de Vega

Pour son ambiance, ses orangers, sa maison de 107 cm de largeur, ses terrasses, ses broderies… Parce que c’est une place typiquement espagnole qui vit du matin jusqu’au soir !

placa-de-lope-vegaplus-petite-maison-valence

L’incontournable Plaza de la Reina et sa cathédrale Sainte-Marie de Valence

C’est la photo à ne pas manquer ! Vous êtes ici sur la place la plus connue de Valence. Je n’en dis pas plus car toutes les informations se trouvent déjà dans vos guides. Pour les plus courageux, n’hésitez pas à grimper dans la tour Miguelete. 207 marches à gravir (seulement !) afin d’admirer l’un des plus beaux panoramas de la ville.

cathedrale-valencemonument-valenciacathedrale-valencia

Un acte militant, tu feras, vegan, tu mangeras au restaurant la Mandrágora

Manger, c’est bien. Militer, c’est encore mieux ! Ce restaurant associatif est de tous les combats. Ils sont affichés sur les murs. Ici, on prône l’égalité des droits. Côté cuisine, c’est menu unique. Des fruits et des légumes locaux pour des plats savoureux. Ici, pas de viande ou autres produits issus des animaux ou de leur exploitation. Nous sommes dans un restaurant vegan ! Chacun met la main à la pâte en mettant la table ou en la débarrassant. Au moment de l’addition, c’est vous qui décidez du tarif !

Informations pratiques : restaurant vegan La Mandrágora, Carrer de la Mare Vella, 15. Du mercredi au samedi. N’oubliez pas de réserver ! 

Fashion show sur la plage de Malvarrosa

Vous vous demandiez peut-être à quel moment j’allais parler de la plage ? C’est maintenant ! Soyons honnêtes, même si Valence a de nombreux atouts, ce sont surtout ses plages qui attirent les touristes ! La plus proche du centre-ville, c’est celle de Malvarrosa. Elle est assez grande pour accueillir tout le monde. En été, touristes et locaux y défilent fièrement ! Ana m’explique qu’il est important d’assortir ses tongs avec son maillot de bain. Attention le fashion faux pas, ma chérieeeeeeeeeee !

philippe-vatebaladerplage-valenciaplages-valencia

Comment se rendre à la plage de Malvarrosa ? En métro en prenant la ligne 5 ou 7. Arrêt Maritim-Serreria. 

Les maisons colorées du quartier de El Cabanyal

À deux pas de la plage, ne manquez surtout pas le quartier historique de El Cabanyal. Ses anciennes maisons de pêcheurs valent le détour. Elle sont colorées et décorées de céramiques. Sur certaines descentes de gouttière, des visages font leur apparition.

quartier-authentique-valencecéramique-valence

Apéro et tapas au bar La Maceta

Il est temps de s’hydrater un peu ! Profitez de votre visite du quartier El Cabanyal pour boire un coup et manger quelques tapas. C’est dans le bar La Maceta qu’ils sont les meilleurs. Ici, très peu de touristes mais beaucoup de locaux. Ils apprécient la bonne atmosphère et la décoration intérieure de ce bar de quartier. Je dois dire que j’apprécie aussi les tarifs pratiqués (très bas) !

ou-boire-un-verre-valence

La Maceta Bar, Carrer de la Barraca, 92

Deuxième apéro et deuxième tournée de tapas au bar La Paca

Êtes-vous prêt pour une soirée festive ? C’est parti ! Autre bar, autre ambiance dans le même quartier. Ici, vous êtes sûr de vous amuser et de faire des rencontres. Sur le mur du bar, un portrait de la grand-mère du propriétaire. Un bel hommage à cette dame qui a vécu ici pendant de longues années.

ou-manger-des-tapas-valenceterrasse-valence

Puis la nuit vous appartient… Retournez dans le centre pour tester encore d’autres bars et pour découvrir les boîtes de nuit de Valence !

Jour 2

Décrassage dans les jardins du Turia

Allez hop ! Gueule de bois ou pas, une journée de visite vous attend. Il est temps d’éliminer les excès de la veille. Surtout que les jardins du Turia valent le coup d’oeil ! Ils remplacent l’ancien fleuve du même nom. C’est une coulée verte de près de 9km qui traverse la ville. Le paradis des promeneurs et des joggeurs !

parc-turia-valence

La Cité des Arts et des Sciences : un peu de Sydney à Valence

Les jardins du Turia vous y mèneront. La Cité des Arts et des Sciences, c’est WAHOUUUUUUU ! C’est THE NEW ATTRACTION de la ville. Opéra, aquarium, musée, cinéma 3D, ce complexe culturel ne laisse personne indifférent. Il divise même les habitants ! Certains reprochent le coût de ces installations et d’autres le voient comme un nouveau symbole de la ville. Moi, j’ai l’impression de faire un voyage éclair à Sydney. Suis-je le seul à remarquer cette ressemblance ?

cite-des-arts-et-des-sciences-valence

De retour à la plage !

Avec Ana, on se dit qu’une petite sieste sur le sable ne nous fera pas de mal… Vous êtes d’accord ?

Où manger une bonne paella de Valence ?

Tous les Espagnols vous répondront la même chose : « chez ma mère ou chez ma grand-mère ». La paella, c’est comme une choucroute (je suis Alsacien), c’est à la maison qu’elle est la meilleure. Malheureusement, aujourd’hui, aucun repas de famille n’est au programme. Ana m’emmène alors dans le restaurant Can Luca situé en bord de mer. Elle m’explique que c’est à Valence qu’est née la paella. Un mot qui signifie en Valencien la poêle utilisée pour la cuisiner. On opte pour une paella Arroz Negro avec du riz noir et à l’encre de seiche. Miam !

paella-valence

À savoir : la sangria n’est pas la boisson préférée des Espagnols. Beaucoup la considère aujourd’hui comme une boisson pour touristes…

Restaurant Can Luca, Passeig Marítim de la Patacona, 3

Profiter du coucher de soleil dans le parc naturel de l’Albufera

Quoi ? Le soleil ne se couche pas sur la mer ? C’est dépité que j’apprends cette nouvelle… Mais heureusement, Ane me réserve une surprise ! On prend la voiture et on se rend dans le parc naturel de l’Albufera à quelques minutes de Valence. Nous nous asseyons au bord du lac pour vivre un moment magique. Un coucher de soleil de MALADE ! Une belle manière de terminer ce week-end et de sceller son amour pour ceux qui se sont rencontrés au marché ! Ana, tu avais raison, elle est BELLE ta ville.

mariage-valenciacoucher-de-soleil-albufera

Et cet itinéraire sur une carte, ça donne quoi ?

Alors ce petit week-end à Valence ? Ça vous a plu ?

Pour plus de renseignements et comme il n’y a pas que mon blog dans la vie, voici le lien de l’office de tourisme de Valence (en Français).

Un grand merci à Ana pour sa gentillesse et sa patience. La meilleure des guides !

Encore envie de rester en Espagne ?

Une vidéo pour découvrir Barcelone et une autre pour marcher sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

 

Partagez :
  1. Répondre

    Ah, tu me donnes envie d’y retourner! Chouette article 🙂

  2. Répondre

    Chouette reportage !

    Et encore c’était avant les Fallas de Valencia 🙂

    Faudra demander à Ana de refaire un programme du 15 au 19 mars 2017 😉

  3. J’aime beaucoup Valence et, le fais de découvrir le restaurant vegan La Mandrágora, c’est pour moi un véritable plus ! Merci beaucoup de cette article ! J’ai hâte de le tester ce restaurant, à l’occasion. 😉

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Philippe

Blogueur majeur et journaliste vacciné. Ceci est mon panneau d’affichage libre. Posters de voyage, billets d’humeur et post-it en tout genre.

Suivez-moi

RSS
Facebook
Twitter
YOUTUBE
INSTAGRAM